Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles Récents

13 juin 2007 3 13 /06 /juin /2007 11:58


Il dolore ti colpisce in tutte le sue forme ,una fitta leggera..un po
d'amarezza..un dolore che va e viene con cui conviviamo tutti i giorni ,poi
c'è un tipo di sofferenza , cosi grande che cancella tutti gli altri
pensieri e fa scomparire il resto del mondo ed ad un certo punto non
riusciamo a pensare che alla nostra grande sofferenza.
Come affrontiamo il dolore dipende da noi, il dolore ci anestetizza, lo
accettiamo, lo elaboriamo e x alcuni di noi il migliore modo per affrontarlo
 è conviverci
A volte   il dolore  aspetti che scompaia da solo,.che la ferita che l'ha
causato svanisca ,non ci sono soluzioni, ne risposte facile ,bisogna fare un
respiro profondo ed aspettare che si nasconda da qualche parte;
La maggior parte delle volte il dolore puo  essere sopportabile, ma a volte
ti afferra quando meno te lo aspetti, ti colpisce sotto la cintura e non ti
lascia in pace,il dolore devi solo conviverci perchè non puoi evitarlo e la
vita te ne porta  sempre delle altre.

 

Bien sûr, les femmes infidèles
et les oiseaux assassinés.
Bien sûr, nos coeurs perdent de leurs ailes
mais, mais voir un ami pleurer.

Bien sûr, le temps qui va trop vite.
Ces métros remplis de noyés.
La vérité qui nous évite.
Mais, mais voir un ami pleurer.

Et tous ces hommes qui sont nos frères
tellement qu'on n'est plus étonné
que par amour ils nous lacèrent.
Mais, mais voir un ami pleurer.  J BREL

Repost 0
Published by flo - dans floritalia
commenter cet article
13 juin 2007 3 13 /06 /juin /2007 11:51

Lumière crue ce matin, j’ai marché un peu au hasard.. les lauriers sentaient fort le long du cimetière, je suis entrée. Seule dans la chaleur drue au milieu des sépultures. Je pensais à Camus et aux ruines de Tipasa, à l’Algérie où j’aimerais aller. Je me souvenais de Pompei, monde éteint .. rien de morbide, la mer déroulait son bleu silencieux. Quand je croisais une femme en noir, rares passantes, j’éprouvais un sentiment de honte.. je déteste le sentiment de la culpabilité et celui de la honte. Que je cache l’appareil photo c’est de la délicatesse, du respect. Je ne faisais rien de honteux en scrutant les statues…en les admirant, douleur de pierre. Le soleil bondissait entre les silences. La mort curieusement semblait domptée par le temps , comme vaincue… momentanément ! sortie de cet univers lapidaire, je suis allée me baigner, comme ça (j’avais emporté  le bas d’un maillot), sans me poser sur le sable. La mer était mousseuse, pas très propre et les baigneurs me semblaient comme sortis d’un film des années 70…conversations croisées, bribes de vie.. j’avais l’impression d’être sensible à tout… je suis rentrée avec le sel dessiné sur la peau…

 

 

 

Repost 0
Published by flo - dans floritalia
commenter cet article
13 juin 2007 3 13 /06 /juin /2007 06:24

« Indépendamment de ce qui arrive, n’arrive pas, c’est l’attente qui est magnifique »

André breton

Repost 0
Published by flo - dans floritalia
commenter cet article
12 juin 2007 2 12 /06 /juin /2007 22:38

...Pourquoi dans toutes nos langues occidentales dit-on "tomber amoureux"? Monter serait plus juste. L'amour est ascensionnel comme la prière. Ascensionnel et éperdu. (Le poisson-scorpion)

Nicolas Bouvier

Repost 0
Published by flo - dans floritalia
commenter cet article
12 juin 2007 2 12 /06 /juin /2007 22:11
Le Prix des Lecteurs de Corse 2007 récompense un ouvrage en langue française et un ouvrage en langue corse
Il se décompose en plusieurs phases :
- du 11 décembre 2006 au 3 février 2007
Tous les lecteurs peuvent voter dans les bibliothèques de Corse pour leur livre préféré paru en 2006 - Après comptabilisation de l'ensemble des bulletins, la liste des 10 premiers ouvrages en français et des 5 premiers en corse est établie.
Elle constitue la présélection pour la phase de désignation des lauréats.
- de mars à mi-juin 2007
Dans les bibliothèques participant à la seconde phase, les comités de lecteurs se réunissent périodiquement pour débattre des ouvrages en lice à Ajaccio , Corbara, Corte , Bibliothèque Départementale de Prêt de Haute-Corse, médiathèque et bibliothèque universitaire -, Sainte-Lucie de Porto-Vecchio, Porto-Vecchio, Zonza, Poggiolo, Aléria, Propriano, Porticcio, Saint-Florent, Folelli, Sartène, Bonifacio et dans les Centre pénitentiaires de Borgo et Casabianda).
Les comités sont constitués de lecteurs volontaires représentatifs d'âges et d'horizons divers qui s'engagent à lire tous les ouvrages en français et/ou en corse de la présélection et à participer aux débats organisés dans leur bibliothèque ainsi qu'à la réunion du 13 juin 2007.
- le 13 juin 2007
Les membres de tous les comités de lecteurs se rassemblent pour désigner les deux lauréats du Prix des Lecteurs de Corse 2007.
- septembre 2007 : remise des prix
Chaque prix est doté d'un montant de 5 000 euros.
En 2006, le Prix des Lecteurs de Corse a récompensé :
- Philippe Claudel pour son roman : " La petite fille de Monsieur Linh " et
- Patrizia Gattaceca pour son recueil de poésies : " Mosaicu ."

Repost 0
Published by flo - dans floritalia
commenter cet article
12 juin 2007 2 12 /06 /juin /2007 20:45

"Il nous faut mener double vie dans nos vies, double sang dans nos coeurs, la joie avec la peine, le rire avec les ombres, deux chevaux dans le même attelage, chacun tirant de son côté, à folle allure. Ainsi allons-nous, cavaliers sur un chemin de neige, cherchant la bonne foulée, cherchant la pensée juste, et la beauté parfois nous brûle, comme une branche basse giflant notre visage, et la beauté parfois nous mord, comme un loup merveilleux sautant à notre gorge."

la folle alure  BOBIN

Repost 0
Published by flo - dans floritalia
commenter cet article
12 juin 2007 2 12 /06 /juin /2007 20:08
jour nu, jour de soleil et plongeon dans l'eau claire.. le calme est revenu, apaisé par les mots... les cartons s'entassent , septembre s'organise... et aussi Nice et sa grouillante vie, ses rues colorées...et des nouvelles d'Italie... élan, le calendrier s'effeuille, je joue avec des plumes douces et blanches, la peau sensible touchée par la grâce de ce souvenir d'envol...
Repost 0
Published by flo - dans floritalia
commenter cet article
12 juin 2007 2 12 /06 /juin /2007 11:17
« Si quelqu'un aime une fleur qui n'existe qu'à un exemplaire dans les millions et les millions d'étoiles, ça suffit pour qu'il soit heureux quand il les regarde...»
Le Petit Prince
Et il revint vers le renard:
-Adieu, dit-il...
-Adieu, dit le renard. Voici mon secret. Il est très simple: on ne voit
bien qu'avec le cœur
. L'essentiel est invisible pour les yeux.
-L'essentiel est invisible pour les yeux, répéta le petit prince, afin de se souvenir.
-C'est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante.
-C'est le temps que j'ai perdu pour ma rose... lit le petit prince, afin de se souvenir.
-Les hommes ont oublié, cette vérité, dit le renard. Mais tu ne dois pas l'oublier. Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé. Tu es responsable de ta rose...
-Je suis responsable de ma rose... répéta le petit prince, afin de se souvenir.
Antoine De Saint-Exupéry
Repost 0
Published by flo - dans floritalia
commenter cet article
12 juin 2007 2 12 /06 /juin /2007 07:49

"Toute prise de conscience est-elle libératrice?"

"le désir peut-il se satisfaire de la réalité?"

"peut-on en finir avec les préjugés ?"

Repost 0
Published by flo - dans floritalia
commenter cet article
12 juin 2007 2 12 /06 /juin /2007 06:26

Demain c'est le vote pour le prix du livre corse, à la CTC.. j'aime bien cette rencontre, dommage que le boulot n'empiète sur  les réjouissances...et puis je n'ai pas lu "l'élégance du hérisson " (peut-être aujourd'hui), prise par Brink.. tant pis, de toute façon on a  choisi...

"Nos deux chats sont de grosses outres à croquettes de luxe qui n'ont aucune interaction intéressante avec les personnes. Ils se trainent d'un canapé à l'autre en laissant des poils partout et personne ne semble avoir compris qu'ils n'ont pas la moindre affection pour quiconque. Le seul intérêt des chats, c'est qu'ils constituent des objets décoratifs mouvants, un concept que je trouve intellectuellement intéressant, mais les nôtres ont le ventre qui pend trop pour que ça s'applique à eux." extrait de l'élégance du hérisson....
Repost 0
Published by flo - dans floritalia
commenter cet article