Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles Récents

7 mars 2008 5 07 /03 /mars /2008 20:01
P1010291.JPG… « la seule et vraie cruauté n'est pas celle d'un homme qui en blesse un autre… la vraie et terrible cruauté est celle de l 'homme qui rend l'homme inachevé, qui l'interrompt comme des points de suspension  au milieu d'une phrase, qui se détourne de lui après l'avoir regardé, qui fait de l'homme une erreur du regard, une erreur du jugement, une erreur, comme une lettre qu'on a commencée et qu'on  froisse brutalement juste après avoir écrit la date. »Koltès
Repost 0
Published by flo
commenter cet article
7 mars 2008 5 07 /03 /mars /2008 19:57
" Si toutefois je l’ai fait, sachez que P1010339.JPGj'aurai désiré  ne pas vous avoir regardé. Le regard se promène et  se pose et croit être en terrain neutre et libre, comme une abeille dans un champ de fleurs, comme le museau d'une vache dans l'espace clôturé d'une prairie. Mais que faire de son regard? Regarder vers le ciel me rend  nostalgique et fixer le sol m’attriste…;[regarder derrière soi n'est pas plus satisfaisant]... Alors il faut bien regarder devant soi à sa hauteur… » On finit toujours fatalement par tomber sur quelqu’un… Koltès
Repost 0
Published by flo
commenter cet article
7 mars 2008 5 07 /03 /mars /2008 19:48
undefinedVaincre la peur de l’autre par l'action :

Pour J. P. Sartre « La crainte implique que  je m’apparais comme menacé à titre de présence au milieu du monde, non à titre de Pour- soi qui fait qu’il y a un monde. C’est l’objet que je suis qui est en danger dans le monde... La crainte est donc la découverte de mon être -objet à l’occasion de l’apparition d’un autre objet dans mon champ perceptif. »  On peut dire que l’origine de toute crainte est la découverte de ma corporéïté, ce que Sartre appelle l’objectité :  j’ai un corps, un dehors , je suis pleinement exposé ; mon objectité est  ma vulnérabilité,  je ressens la présence d’autrui comme ce qui annihile mes possibilités parce que mes possibilités peuvent être dépassées par  celles des autres. «  C’est en me jetant vers mes propres possibles que j’échappe à la crainte, dans la mesure où je considèrerai mon objectité comme inessentielle … et les possibilités d’autrui comme mortes possibilités »

Repost 0
Published by flo
commenter cet article
7 mars 2008 5 07 /03 /mars /2008 19:39

Poème de Jacques Lacarrière :


 

IMG_9522.jpgOr, pour moi, la culture, c’est tout ce qui refuse les similitudes, l’immobilisme des racines, les miroirs de la mémoire close, tout ce qui refuse ou écarte le semblable ou le similaire pour rechercher ce qui est différent, ce qui est dissemblable. Etre cultivé aujourd’hui, ce n’es pas lire Tacite ou Homère dans le texte (ça c’est l’érudition), ce n’est pas non plus connaître par cœur les composantes chimiques du sol de Mars ou de Saturne, c’est simplement admettre jusqu’en sa propre création la culture des autres, c’est même au besoin se mêler à elle et la mêler en soi. Etre cultivé aujourd’hui, c’est porter en soi à sa mort des mondes plus nombreux que ceux de sa naissance. C’est s’enrichir et s’agrandir en se tissant, se métissant de la culture des autres."
Repost 0
Published by flo
commenter cet article
7 mars 2008 5 07 /03 /mars /2008 12:03
P1020175.JPG
Repost 0
Published by flo
commenter cet article
7 mars 2008 5 07 /03 /mars /2008 11:57
P1020173.JPG "Je construirai une force P1020172.JPGoù je me réfugierai à jamais". 
Simone de beauvoir
Repost 0
Published by flo
commenter cet article
7 mars 2008 5 07 /03 /mars /2008 07:11
P1020600-copie-1.JPG
Repost 0
Published by flo
commenter cet article
7 mars 2008 5 07 /03 /mars /2008 06:28
P1020644.JPG[...] personne n'est capable réellement de penser à personne, fût-ce dans le pire des malheurs. Car penser réellement à quelqu'un, c'est y penser minute après minute, sans être distrait par rien, ni les soins du ménage, ni la mouche qui vole, ni les repas, ni une démangeaison. Mais il y a toujours des mouches et des démangeaisons. C'est pourquoi la vie est difficile à vivre.
Albert Camus (La peste)
Repost 0
Published by flo
commenter cet article
7 mars 2008 5 07 /03 /mars /2008 05:53
Ceux qui n'ont pas pénétré assez loin dans le monde des plaisirs amoureux ne P1000444.JPGpeuvent juger les femmes que d'après ce qu'ils voient. Mais ceux qui les connaissent vraiment savent que l'œil ne révèle qu'une infime fraction de ce qu'une femme peut offrir.
Milan Kundera (La valse aux adieux)
Repost 0
Published by flo
commenter cet article
6 mars 2008 4 06 /03 /mars /2008 19:27
What color is your soul painted?

Red

Your soul is painted the color red, which embodies the characteristics of love, strength, physical energy, passion, courage, protection, excitement, speed, leadership, power, danger, and respect. Red is the color of the element Fire, and is associated with blood, life and death, birth, volcanoes, and intense emotions.



http://www.quiztron.com/tests/color_is_soul_painte_quiz_31920.htm 

Couleur de la chaleur, intense, elle est liée à l'individualisme, à l'agressivité et au bruit. Excitante, énervante, dynamisante, elle stimule les sens avec passion. Le rouge symbolise volontiers l'animalité.Cette couleur doit être maniée avec prudence et discrétion.

 

  • Essentiellement dynamique il éveille l'énergie vitale et le désir, la volonté de conquête, d'activité. Chez les tout jeunes enfants, c'est le rouge, qui est la couleur la mieux vue et la plus attirante, d'où le choix préférentiel qu'ils en font jusqu'à la puberté. 
    un goût trop prononcé pour cette couleur témoigne d'un tempérament sanguin, excessif, qui ne peut trouver la satisfaction et l'apaisement qu'il cherche en vain.
  • «Voir rouge» est une vieille expression encore employée qui signifie perdre la raison, sortir de «soi» pour se livrer à des actes dictés par la folie et le déséquilibre.
  • Dans le conte de Charles Perrault, Le Petit Chaperon Rouge, l'enfant dévorée par le loup attire imprudemment l'animal par la couleur rouge de sa capuche devenant le «point de mire» à résonance psychanalytique.
Le rouge est ici l'appel au déchaînement des forces sexuelles incontrôlées. Il est aussi le prétexte à l'anthropophagie à laquelle répond la bête féroce. Jadis, le rouge était porté par les femmes effrontées et de mauvaise vie s'adonnant à la prostitution qui étaient marquées au «fer rouge». Le rouge était, en effet, l'appel aux amours indignes et aux fornications abusives et interdites.
  • Caractère psychologique de la couleur : vigoureux, impulsif, actif, sympathique.

Important pour nos ancêtres parce qu’il symbolisait la vie. Il exprime la joie, la santé, le triomphe.

  • Dans l’esprit des iconographes du Moyen-Age, le ROUGE vif représente l’incandescence, l’activité.
  • Pour les hébreux, le ROUGE est employé dans une série d’expressions dérivées du mot " dam " qui signifie sang. Or, dans la pensée hébraïque, le sang signifie la Vie.
  • En Inde, Brahma, le créateur du monde, était représenté en rouge.
  • En Grèce, le ROUGE symbolisait l’amour régénérateur.
  • Dans l’art Chrétien, le ROUGE symbolise le St Esprit sous la forme du feu, chargé du pouvoir de régénération et de purification des âmes. Les vêtements rouges portés par le pape le Vendredi Saint rappellent l’Amour du Christ pour l’humanité.
Repost 0
Published by flo
commenter cet article