Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Articles Récents

11 mai 2007 5 11 /05 /mai /2007 21:36

La lumière vacille à peine, il fait chaud encore… des hommes sautillent dans des petits shirt et short et des groupes de femmes trottinent ou bondissent, petits ressorts, c’est sûr , sous les chaussures.. Nous on arrive cette fois un peu plus tôt, un peu plus lentes.. les muscles commencent à comprendre  ce que la machine centrale attend d’eux et frémissen,t sous les cotons… on s’élance et on se raconte , on pouffe , on souffle, on devient un peu rouge… des filles quand même,  œil en coin et rires à la dérobée.. Le corps prend le rythme, on est dans le balancement, comme les autres.. la lumière diminue  , la foule aussi, et on étiiiire nos bras et nos jambes qui dansent encore, qui avaient adopté la cadence, malgré les petits cris des périphéries (soif, chaud, premiers petits maux….).. on étiiiire et on sourit encore , contentes de se sentir dans le soir dégourdies et comme ébrouées des poussières du jour… malgré l’aspect moins glorieux que les matins féminins… cheveux au  vent et fraîches, lavées, lessivées, sous la tunique embaumées.. des filles  de l’aurore, des filles en jupe et talonnées par des siècles de fourberies, tromperies en tous genres.. pourtant, congestionnées et ébouriffées, pas précieuses et très rieuses, on attire le regard.. va comprendre ! Evidemment on sourit comme d’une usurpation : « ha bon on est séduisantes, là ??? » puis on réagit qu’on est comme d’habitude les dernières , le pourquoi de notre gloire ? les seules et de bonne humeur…quand on lit  ceci ,on dit « des simplettes » , mais non, ha non pas des simplettes, des filles de bonne humeur , des coureuses joyeuses.. On n’est pas obligé d’être sérieux et profond et follement attaché à la réflexion toute la journée , non ? la légèreté du moment est dans les pieds, certes mais aussi dans la tête..

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by flo - dans floritalia
commenter cet article

commentaires