Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Articles Récents

16 mars 2008 7 16 /03 /mars /2008 21:02

P1030984.JPG
La belle saison qui commence appelle donc un exercice de gratitude. Il s’agit de ressentir, de vivre, d’expérimenter une réelle reconnaissance envers la vie et la nature qui nous offrent quotidiennement plaisir et joie si nous savons les accueillir. Les joies de l’existence se déclinent ainsi de bien des façons. Joie d’une discussion entre amis, joie de puiser dans la nature la force et l’émerveillement qui fécondent une âme. Ainsi, tout notre rapport à la nature peut être approfondi. Souvent, nous vivons celui-ci sous le mode de l’adversité, ou de la consommation. La cruauté de la nature, devenue proverbiale, cache dès lors ses prodigalités, ses largesses. Que n’avons-nous pas reçu de Dame nature ? Nous voudrions prendre ses cadeaux et mettre à distance, le plus loin possible, tout ce qui contrarie nos projets. Voilà la source de bien des souffrances. Tout doit servir. La nature doit servir mon bonheur, mon enfant doit contribuer à me rendre heureux, les conditions météorologiques doivent s’adapter à mes souhaits. La nature, le monde ne sauraient entrer dans les filets de mes désirs. Parfois, ils m’aident à réaliser mes rêves, d’autres fois, ils les brisent dans l’œuf. Mais pourquoi toujours opposer la nature et moi. Ne suis-je pas un être naturel au même titre que la marguerite, les montagnes, les animaux ? Quelle pirouette de l’esprit fait que je me retranche de la nature pour la juger de l’extérieur, comme on juge quelque chose d’indépendant de soi ? Bien sûr, on opposera nature et culture, nature et art. Mais la culture, les arts ne sont-ils pas, en fin de compte, des produits d’êtres naturels. Ainsi, les beaux jours qui reviennent exhortent peut-être à s’approcher davantage du monde dans lequel on vit. Ainsi peut-on redécouvrir les liens qui nous unissent à la nature et tenter peut-être de pratiquer une sagesse du dépouillement qui aide à trouver dans le commerce des hommes et dans le rapport à la nature une invitation à célébrer la vie dans ses plus petits détails.

Jollien

Partager cet article

Repost 0
Published by flo
commenter cet article

commentaires