Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Articles Récents

15 janvier 2008 2 15 /01 /janvier /2008 10:39
IMG-5935.jpgUne table est dressée qui semble n’attendre que nous : ronde, dans un angle de la terrasse, près de l’eau. Les deux couverts ont été disposés près l’un de l’autre, au lieu de l’habituel face à face qu’imposent généralement les restaurateurs, de sorte que chacun puisse être tout proche de l’autre et regarder la mer. Une table d’amoureux. Le serveur nous accueille avec un mot gentil et léger, comme une complicité. Il y a peu de clients ici en semaine, surtout le midi. Quelques tables sont occupées, suffisamment éloignées pour ne pas gêner l’intimité dont nous avons besoin pour parler.

(...)
Il y a toi, il y a moi, dans cette espace temps que nous dégustons avec gourmandise, et de soyeux champs d’énergie nous nimbent. Ressenti. Ici pas de sentiments, rien que des actes, posés, comme peut l’être une main sur un avant bras, une mouette sur l’eau, juste ce qu’il faut de « toucher », pour se poser, flotter sur l’autre, son être, son âme… Des actes silencieux et presque imperceptibles portés par nos souffles légers, nos paroles nues, sincères, intimes. Nos éclats de rire aussi ! Nous partageons le plus merveilleux de la vie dans ce moment précis. Une parenthèse arc en ciel s’ouvre à nous pour quelques heures. Comme à chacune de ces retrouvailles, le miracle se produit, l’alchimie opère. Comme s’il était écrit dans une recette de grimoire qu’aucun ingrédient ne manquant, ni les convives, ni leur cœur, avec leur qualité, leur fraîcheur retrouvée, irréprochable, l’or devait apparaître : nous, vrais, entiers, présents authentiquement dans ces quelques heures, établissant des connexions invisibles… Nous, vivants !
bobin

Partager cet article

Repost 0
Published by flo
commenter cet article

commentaires